Portraits cérémonies et fétiches
     
Portraits cérémonies et fétiches
Méfiance, domination, peur, mauvais sort, fétiche, sang sont des composantes importantes des chasseurs du pays Mandé. Ils sont redoutés et respectés pour leurs pouvoirs, ne dit on pas qu'ils sont les seuls à envoyer des "roquettes", qu'ils sont les seuls à pouvoir te protéger où que tu sois, qu'ils sont les seuls à se craindre entre eux.
L'arrosage des fétiches est une cérémonie particulière et pourtant tellement commune pour ces descendants de Soundjata Keita.
Le chasseur pose délicatement ses fétiches sur une moitié de calebasse, il prend des noix de Kola, en pose une partie comme offrande et croque dans la dernière. Il brule un mélange de terre et de poudre et en même temps se couvre le visage de ses mains. Puis, il prend son fusil et fait passer la fumée dans le canon ouvert, durant un long moment il demande à ses fétiches protection et aide pour la chasse. Délicatement, la cérémonie terminée, il remet ses fétiches dans son sac, recroque une noix et part à la chasse.
Bien sur je ne m'explique pas pourquoi avant de partir il sait exactement ce qu'il va ramener comme gibier, je ne m'explique pas pourquoi quand il me montre cette colline au loin il sait qu'une biche est là, je ne m'explique pas pourquoi il a une telle confiance en moi pour me parler de ses secrets.
L'Afrique noire a des mystères que les blancs ne pourront jamais comprendre mais parfois le chasseur donne des "clefs" pour participer pendant quelques instants à ce monde silencieux.
Top